Validation des acquis (VAE / VAP)

© Shutterstock © Shutterstock

La validation des acquis de l’expérience (VAE)

Cette démarche consiste à demander à ce que des unités d’enseignement (UE), voire toutes les unités, composant un diplôme lui soient reconnues comme acquises. Le degré de validation est lié à l’expérience professionnelle ou personnelle du candidat. Si seules certaines unités d’enseignements sont accordées, le stagiaire accède à la formation pour obtenir par lui-même les unités d’enseignements manquantes.

 

La validation des acquis professionnels (VAP)

Cette démarche consiste, pour le candidat, à postuler pour entrer dans une formation alors qu’il n’est pas titulaire du diplôme requis. L’accès à la formation est accordée si l’expérience professionnelle du candidat le justifie. A l'exception des diplômes d'universités non-inscrits au RNCP, tous les cursus de Licence, Licence Professionnelle, Master (recherche ou professionnel) peuvent faire l'objet d'une demande de validation des acquis.

 

Quelles démarches effectuer ?

Quel que soit le dispositif que vous choisissez, VAE ou VAP, il convient de démontrer le lien direct entre vos acquis et les contenus du diplôme postulé. Il est donc indispensable de vérifier la pertinence de votre projet en examinant :

  • les contenus de chacune des Unités d'Enseignement (UE),
  • les pré-requis d'inscription,
  • les débouchés professionnels ciblés par le diplôme.

Après avoir identifié le diplôme correspondant à votre projet, prenez contact avec le service formation continue pour entreprendre la démarche de validation.

Updated on 14/11/2017